Atelier Frites et produits coupés surgelés Lutosa

Réception de la matière première - Contrôle - Triage - Lavage - Epierrage

A leur arrivée, les pommes de terre passent au service agronomique qui en assure le contrôle. Elles passent ensuite par le centre de triage où elles sont calibrées et triées de manière à réserver à chaque fabrication (frites, flocons, spécialités) la qualité et le calibre qui conviennent le mieux. Enfin, elles sont lavées à grandes eaux et épierrées.

entreprise belge lutosa matières premières contrôle tri coupe cuisson surgélation stockage matieres premieres frites flocons specialites
 1. Epluchage - Lavage - 1e triage laser optique

Les pommes de terre sont épluchées à la vapeur, puis lavées à l'eau. Les pelures récoltées servent à l'alimentation du bétail.

Le triage laser optique qui suit consiste à contrôler les pommes de terre épluchées en vue d'écarter les tubercules atteints de vices sous-cutanés, ainsi que les corps étrangers tels que les morceaux de bois, fanes...

Ce triage s'effectue de façon automatique via un trieur optique équipé de caméras, complété par un système de laser. La pomme de terre endommagée et/ou l'objet suspect sont éjectés à l'aide d'air comprimé.
 

2. Coupe - Calibrage

Les tubercules sont coupés soit en frites au moyen de coupes-canon - pompes puissantes qui projettent les pommes de terre à très grande vitesse sur une grille dont les mailles varient selon le calibre souhaité - soit en tranches ou en dés à l'aide de coupes rotatives (Sautées, Rissolées...).

Suit alors un calibrage en épaisseur et en longueur: les frites n'ayant pas la bonne section sont éliminées, de même que celles qui n'atteignent pas la longueur requise. Celles-ci sont réorientées pour servir de matière première dans la fabrication des flocons.
 

3. 2e triage optique

Les frites, les tranches ou les dés sont examinés par des caméras capables de donner l'ordre d'élimination lorsqu'elles remarquent des taches suspectes (points noirs).

Aussitôt, les produits défectueux sont éjectés de la fabrication à l'aide d'air comprimé.
 

4. Blanchiment

Le blanchiment s'effectue dans un courant d'eau chaude avec injection de vapeur et vise:

  • l'inactivation enzymatique
  • la modification de la structure par gélification partielle de l'amidon
  • l'homogénéisation de la couleur par extraction des sucres réducteurs.
     
5. Séchage - Homogénéisation

Les frites sont ensuite séchées dans un courant d'air chaud et sec afin de limiter l'absorption de graisse et d'améliorer la croustillance.

Le temps de repos qui suit a pour but de rééquilibrer le profil d'humidité dans le produit et donc d'homogénéiser sa consistance.
 

6. Enrobage - Aromatisation

Cette étape est optionnelle: les produits sont immergés dans une solution d'amidon épicée ou non en vue d'obtenir des produits de type Spicy Wedges ou des frites enrobées.
 

7. Cuisson - Dégraissage

Les frites sont cuites pendant 1 minute à 1 minute 30 dans de l'huile végétale (palme ou tournesol) - sans O.G.M. - portée à une température de 160°C à 170°C; ensuite, elles sont dégraissées à l'air chaud ou à l'eau chaude.
 

8. Refroidissement - Surgélation

Les frites passent dans des zones de refroidissement successives jusqu'à obtention d'une température de 0°C. Elles entrent ensuite dans un tunnel de surgélation à -40°C qui porte le produit à -18°C.
 

9. 3e contrôle laser optique - Dernier calibrage - Pesage

Avant le conditionnement, les produits sont soumis à un nouveau contrôle laser électronique et calibrés une dernière fois afin de garantir leur conformité aux spécifications. 

Le produit endommagé ou l'objet suspect sont éjectés à l'aide d'air comprimé. Ils sont ensuite pesés avant d'être conditionnés.
 

10. Conditionnement

Le conditionnement est entièrement automatisé. Les frites sont emballées en sachets polyéthylène qui sont placés automatiquement dans des boîtes en carton recyclable.

Chaque ligne de conditionnement peut emballer toute l'échelle de grammage (de 400 g à 5 kg) et est équipée:

  • d'une peseuse associative
  • d'une ensacheuse automatique
  • d'un détecteur de métaux
  • d'un détecteur de sachets mal fermés
  • d'un contrôle de poids (sachet et carton)
  • d'un système d'encaissage automatique
  • d'un marquage jet d'encre haute définition.
     
11. Palettisation - Cerclage - Etiquetage

Les palettes sont ensuite formées, cerclées et étiquetées, ce qui permet de les retracer automatiquement via le scanning du code-barre attribué à chacune d'elles.
 

12. Stockage des produits finis

Les palettes de produits finis sont entreposées dans des chambres froides à -20°C.

La production des frites préfrites fraîches réfrigérées diffère à partir de l'étape 8 par un emballage sous atmosphère protégée.

 

produits belges spécialités surgelés epluchage lavage pommes de terre coupe calibrage tri blanchiment transformation               produits belges flocons sechage enrobage cuisson surgelation pesage calibrage conditionnement stockage

Création SIP