Comment se portent nos plants ?

Avec l’arrivée du Printemps, c’est l’effervescence chez nos producteurs de pommes de terre !

Agro_DSC_0758

Nos agriculteurs commandent les plants de pommes de terre en début d’année au moment de la signature des contrats pour la future récolte. A ce moment, le plan des différentes cultures de l’exploitation est définitivement établi.

Dès le début du mois de mars, les plants commencent à être livrés et cette période de livraison s’étend sur 7 à 8 semaines. Le plus important, c’est que le plant soit correctement réveillé au moment de sa mise en terre. Un plant « réveillé » est un plant au stade points blancs avec apparition des premiers germes. Pour ce faire, le plant doit être stocké dans une zone aérée, sans résidus d’anti-germinatifs, et à la lumière. En fonction des infrastructures de l’exploitation et des quantités à réceptionner, l’agriculteur décide alors de la période idéale de livraison.

Au même moment, si les conditions météo le permettent, l’agriculteur peut anticiper quelques travaux d’avant plantation comme la destruction des couverts inter-cultures, l’épandage des engrais de fond (Potasse et Phosphore). L’azote sera apporté juste avant la plantation au moment du travail du sol de manière à limiter la perte par volatilisation ammoniacale surtout lorsqu’il est épandu sous forme de solution azotée.

La culture de la pomme de terre demande un matériel agricole assez lourd. Avant la plantation, le sol doit être travaillé et ameubli en profondeur de manière progressive pour que celui-ci se réchauffe au fur et à mesure des façons culturales. Cela nécessite donc puissance motrice et plusieurs passages avec différents outils : cultivateurs, charrue ou décompacteur, herses rotatives ou fraises. Ces différents travaux sont le plus souvent réalisés par l’agriculteur lui-même. La plantation et le buttage se font en un seul passage. Pour cette étape, tous les producteurs ne possèdent pas leur propre planteuse, ils font alors appel à un prestataire externe.