Lutosa et ses agriculteurs-partenaires : une relation de confiance qui dure

PHOTO-2022-05-19-15-42-28 21

Nos engagements durables

Basée sur le respect et la proximité, la politique en matière d’agronomie chez Lutosa repose sur un partenariat fort avec ses agriculteurs, qui sont également ses fournisseurs. Nous achetons jusqu’à 70% de notre approvisionnement en pommes de terre localement en Belgique. Nous travaillons avec des agriculteurs situés dans un rayon proche de nos 2 sites de production : Leuze et Waregem.

Les avantages de
ces partenariats locaux

Dans ce vaste marché, « nous veillons à conclure des contrats à l’échelle locale avec des agriculteurs qui veulent diversifier leur culture. Très concrètement, les contrats d’achat sont établis avec les agriculteurs en tout début d’année. Les pommes de terre sont achetées en février afin d’être livrées en septembre. Ce mode de fonctionnement garantit à l’agriculteur d’assurer une partie de sa production. » Rappelle Hugo Morelle, Field Agronomy Manager chez Lutosa.

Cela signifie également pour Lutosa que les prix sont fixés à l’avance. Le reste des pommes de terre est acheté au fur et à mesure de la saison. Chaque jour, des pommes de terre sont achetées pour réapprovisionner l’usine et les lignes de production.

Pour un agriculteur, une bonne année « c’est un rendement de 50 tonnes de pommes de terre par hectare. A contrario, une année de sécheresse, comme celle que les agriculteurs ont connue en 2018, le rendement peut tomber à 35 tonnes de pommes de terre par hectare ». Explique Hugo Morelle.

En travaillant avec Lutosa, l’agriculteur s’engage sur un tonnage qu’il est sûr de produire. C’est un pari sur l’avenir. Ce contrat est également un indicateur pour l’agriculteur. Il lui indique « le nombre de plants à acheter et prévoir l’investissement en engrais, en produits photos et en carburant ainsi que le travail du sol; en d’autres termes son coût de production. L’agriculteur espère que ses frais soient couverts par le contrat établi avec Lutosa. » Indique Hugo Morelle.

Quels autres avantages ?

Le travail en direct : il n’y a pas d’intermédiaire.
La proximité : la garantie d’un approvisionnement rapide (dans les 24 heures).
La transparence : l’agriculteur livre chez Lutosa et ressort avec un bon de tarage pour le paiement.
Le stockage des pommes de terre se fait en grande partie chez l’agriculteur qui dispose généralement de bâtiments conçus avec un bon système de ventilation pour un stockage optimal. Chez nous, il n’y a pas de produits utilisés pour améliorer la conservation, nous utilisons simplement des produits qui empêchent la germination. Nos bâtiments récents sont conçus avec une bonne ventilation pour sécher et refroidir la pomme de terre. Ils sont également très bien isolés pour lutter contre les fortes chaleurs rencontrées ces dernières années.
Les contrats : malgré les crises de 2018 (sécheresse), 2020 (pandémie de Covid) et aujourd’hui, les prix des engrais et des carburants (crise ukrainienne), Lutosa met tout en œuvre pour honorer les contrats avec ses agriculteurs.

PHOTO-2022-05-19-15-42-28 7
PHOTO-2022-05-19-15-42-28 20

Confiance et pérennité

Notre politique d’achat local prévoit qu’il n’y ait que 50 km en moyenne entre les champs et notre usine. Nous travaillons en étroit partenariat avec des centaines d’agriculteurs dans ce rayon géographique englobant le Hainaut et la Flandre.

« Une grande partie des agriculteurs aujourd’hui ont démarré la relation commerciale avec la famille Van den Broeke, en 1978. Ils exploitaient des
terres dans les environs du site leuzois. Les générations suivantes ont perduré cette relation. Certains d’entre eux sont associés à nos activités depuis plus de 30 ans. » Rappelle Hugo Morelle, Field Agronomy Manager chez Lutosa.

C’est le cas de JCX Pom à Jurbise (Mons). Cette ferme mixte est active en polyculture (betteraves, chicorée, haricots, pois) et élève également des vaches blanc bleu. Elle a commencé la culture des pommes de terre, il y a 40 ans avec quelques hectares. Le patriarche a livré sa première benne de pommes de terre « Bintje » en 1992. L’année suivante, il signait son premier contrat avec Lutosa pour une centaine de tonnes de pommes de terre.

Quinze ans plus tard, les fils sont arrivés sur l’exploitation et ont eu envie de développer la culture de la pomme de terre. Le premier bâtiment de stockage sort de terre. Ils ont commencé avec 50 hectares.

Aujourd’hui, ils possèdent 130 hectares dédiés aux pommes de terre telles que la « Fontane » et la « Challenger » ainsi que deux bâtiments de stockage long terme pour 4.000 tonnes de pommes de terre.

Aujourd’hui, la concurrence est plus rude et il est plus compliqué de fidéliser les agriculteurs. « Chaque année, le Service Agro démarche de nouveaux agriculteurs. Les exploitations agricoles sont de plus en plus grandes et, en même temps, il y en a de moins en moins. Ils ne sont plus 100% Lutosa. Ils répartissent les risques. » Explique Hugo Morelle.

Un engagement, synonyme de qualité

Notre engagement commence dès la culture de nos pommes de terre. Nous avons une relation forte avec nos agriculteurs. Chaque année, nous sélectionnons une vingtaine de parcelles. Nous suivons les agriculteurs dès la plantation des pommes de terre, et tout au long du processus de culture.

Nous soutenons nos agriculteurs et partageons avec eux des conseils pratiques. Nos agents du Service Agronomie chez Lutosa, Hugo Morelle et Géric Beaumont travaillent et échangent des connaissances avec nos agriculteurs partenaires sur leurs cultures et leur stockage.

PHOTO-2022-05-19-15-42-28 11

« L’objectif est de contrôler le développement de la culture et réaliser des estimations de rendement au mois de juillet. JCX Pomme fait partie des agriculteurs pour lesquels Lutosa sélectionne une parcelle et suit les pommes de terre de la plantation à la récolte. » Précise Hugo Morelle, Field Agronomy Manager chez Lutosa.

Cet accompagnement du Service Agronomie consiste en la visite des hangars de conservation une fois par saison afin de vérifier l’état de conservation de la pomme de terre. L’agriculteur peut également nous contacter proactivement s’il rencontre des soucis de conservation. « Il y a un réel partage d’expérience de Lutosa vers l’agriculteur et inversement. Ces visites permettent de réagir avant que cela ne tourne mal, ou avancer la période de livraison des pommes de terre. » Explique Hugo Morelle.

Nos équipes Agronomie sélectionnent les variétés des plants de pomme de terre à cultiver chez les agriculteurs, correspondant le mieux aux spécificités de chaque pomme de terre.

« Cela peut concerner la distance et la profondeur de plantation, la variété de pommes de terre (Bintje, etc.), des conseils de fumure (en apport d’engrais), des avis neutres aux niveaux des produits phytos. De plus, nous testons, chaque année, de nouvelles variétés pour d’éventuelles applications futures. » Détaille Hugo Morelle.

Conscient également des enjeux environnementaux, nous nous inscrivons chez Lutosa depuis plusieurs années dans une stratégie visant à accompagner ses agriculteurs vers des pratiques agricoles optimales. Au fil des années, nous avons réussi à construire une vraie communauté d’agriculteurs réunis autour de ce même objectif : fournir des pommes de terre de qualité supérieure. Jusqu’à la mise en place de notre nouvelle identité de marque, nous avons voulu y associer cette étroite collaboration avec ses agriculteurs, dans notre logo, exprimée par les sillons du champ.